RETOUR A L'ACCUEIL


RETOUR LISTE LIVRES EDITES





INCENDIES DE 1949

….............Ce dimanche après-midi le temps suspendait son vol faisant escale sur le pré mimizannais. Yantot, l’entraîneur local donnait dans le vestiaire les dernières consignes à ses hommes, chauds comme les braises, tous formaient un cercle autour du petit bonhomme qui donnait de la voix. Ils l’enveloppaient, penchés vers lui, comme pour le protéger.

- Bon les gars, aujourd’hui on joue chez nous, donc, dès le coup d’envoi en joue chez eux compris ! Les trois de devant en tronche, à la première mêlée je veux qu’en face ils tutent les grillons. Quand ça se relève, eh bé ça se relève pas ! ok Gilbert ? C’est championnat les petits, championnat ! Et si on gagne aujourd’hui on se fout du résultat, c’est la victoire qu’on veut ! Le public y demande à voir du jeu, du jeu et encore du jeu et pour ça vous me les détronchez d’entrée diou biban ! Allez les gars, vaillants, vaillants, les gazelles on se passe la beuchigue, prendre et donner, pas d’action perso.................................

….........................Une broutille préoccupait Hubert qui filait à toutes jambes vers le fond du village, le moulin de Chourlic où il avait rendez-vous avec cette vétille. Pour lui aussi la troisième mi-temps ne manquerait ni d’intérêt ni de charme. Maryse, vêtue d’une coquette robe blanche légère, imprimée de jolies petites fleurs multicolores l’attendait assise sur le muret en pierres sèches bordant l’étang. La bricole d’Hubert, aux lèvres coquelicot illuminait le paysage et tout comme au Tortoni, les festivités risquaient de se prolonger tardivement. Ainsi allait la vie à Mimizan en mil neuf cent cinquante, douce et tranquille, Maryse et Hubert croyaient en l’avenir, ici ou ailleurs, mais doré quoi qu’il en soit.................(A suivre...Peut-être)

    

Attention : Ce livre est actuellement en cours de parution.

Rédigé par Maxbarteam le 23/08/2010 :