RETOUR A L'ACCUEIL






Les personnages récurrents

 

 Morgan, maréchal des logis-chef, enquêteur à la Brigade des Recherches.

Morgan, Basque pure souche, trentenaire athlétique, troisième ligne dans l’équipe B de rugby de l’Union Sportive Dacquoise, croquait la vie à pleines dents. Motard émérite, il parcourait le ruban aquitain avec ses deux belles, son épouse Maïténa et sa Ducati 1096 panengale rouge bien sûr.

1,85 m, natif de la  vallée des Aldudes,  de Saint-Etienne de Baïgorry.

Maïténa épouse de Morgan.

Maïténa, superbe brune, comme son prénom l’indique, a vu le jour à Saint-Pierre. Non, pas Saint-Pierre d’Irube au Pays basque, mais Saint-Pierre de Quiberon en Bretagne. Maïténa Dugay-Trouin l’épouse du basque au prénom breton, affectionne elle aussi les gros cubes. Elle pilote comme son homme, une Ducati, un monstro 696 du plus beau jaune. Actuellement substitut du procureur de la République.

Marcel, gendarme enquêteur à la Brigade des Recherches.

La cinquantaine, natif d’une petite commune du Lauragais : Lagarde. (D’où la garde meurt mais ne se rend pas).

Surnommé le sanglier du Lauragais.

Tête ronde, moustache superbe remontante à la française, athlétique,  plus large que haut,  excellent enquêteur mais un peu soupe au lait. Ne connaît pas sa force et malheur à qui le défit. Toujours porteur du béret lorsqu’il revêt la tenue civile,  coiffe en pointe à la landaise. Ne répond de rien si l’on touche à cet attribut.  Sa pratique de la police judiciaire lui a permis de résoudre un grand nombre d’affaires judiciaires. Le truculent Marcel a du pif…et une épouse à ses petits soins, Berthine.

 



Rédigé par Maxbarteam le 23/08/2010 :